Bistro-Disko

Buns Paris se mange aussi avec les yeux

J’ai découvert Buns Paris grâce à Instagram, ce qui n’est pas étonnant vu le potentiel hautement photogénique de ces petits pains dorés bien gonflés. Un influenceur food proposait un concours pour remporter deux menus, avec un tirage au sort parmi les commentaires. Bien entendu le sort m’a été favorable, j’ai gagné le concours.

Dans le quartier latin, c’est une minuscule échoppe (4 couverts) qui abrite ce très bon fast food, concurrent des célèbres Paris New York, Roomies, Big Fernand etc. Adrien, le co-fondateur et gérant de l’enseigne, nous accueille chaleureusement et tape la discute pendant que les steaks cuisent. C’est donc la troisième fois qu’il fait appel à un influenceur pour se faire de la pub, une stratégie triplement gagnante : Buns Paris gagne en visibilité, l’influenceur gagne une rémunération en argent ou en nature (des bons burgers en l’occurrence, qui sur terre ne voudrait pas être payé en burgers ?), le gagnant du concours mange gratuitement. Est-ce vraiment efficace ? D’après Adrien il y a un pic de fréquentation pendant les trois jours suivant une publication virale. Ça ne lui coûte que 2 menus et moi je mange à l’œil, autant avec la bouche que les yeux.

Ce sera donc un “All in” : double steak, double cheddar maturé, bacon, oignons et piments jalapeños. Les frites aussi ont tout dedans, dommage simplement qu’elles ne soient pas maison : on approcherait la perfection. Le beau burger me surprend par le moelleux de son steak, malgré une cuisson à point. Adrien me dit que le choix de la viande y est pour beaucoup, 15% de matière grasse, le meilleur compromis selon ses expérimentations. Malheureusement, les piments ne piquent pas assez et servent plutôt de pickles. La prochaine fois j’essaierai celui avec de la mayonnaise au sriracha, la fameuse sauce au piment thaï avec un coq dessus.

Bien sûr ce cadeau nécessite en échange une petite story en mentionnant l’influenceur et le restaurant, mais faire de la pub pour ces jeunes entrepreneurs à mon échelle de 300 followers – en admiration fiévreuse derrière leur écran qui les sépare du saint graal – est-il mal ? Pas sûr, d’autant plus quand je repense à ce sacré burger.

Infos pratiques:

Buns Paris, 8 rue Gay Lussac, Paris 5ème.
Menus entre 8,90€ et 12,90€ en semaine, burgers entre 8,50€ et 12,50€, frites « All in » à 5,50€.

Illustration: Emma Jurado ( https://www.linkedin.com/in/emmajurado )

Julian le Tutour

(1) Comment

  1. It is truly a nice and helpful piece of information. I am glad that you simply shared this helpful info with us. And also thank you
    for your detailes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *