Bistro-Disko

Le Bambou, roi de la véritable soupe Pho

La soupe Pho reste incontestablement le plat national du Vietnam. Un bouillon qui paraît assez simple en comparaison avec les plats français, de délicieux morceaux de bœuf, des arômes relevés : il n’en fallait pas plus au plat pour conquérir le monde. Mais malgré sa simplicité, la soupe se décline en deux versions : la Pho du Sud et Pho du Nord. La première se focalise sur des condiments variés et bien savoureux, tandis que la deuxième est plus légère.

Si vous êtes amateur de cuisine asiatique, ou plus précisément, de cuisine vietnamienne, vous êtes sûrement rendu.e.s au restaurant Pho 14, réputé comme étant l’incontournable restaurant de Pho (du nord) à Paris. Certes, sa qualité est impeccable, mais j’ai dégoté meilleur : Le Bambou !

Comme la plupart des restaurants asiatiques, Le Bambou se situe dans le 13e arrondissement à Paris. Sa décoration des années 1980 indique qu’il existe depuis plus de 30 ans, et la queue devant le restaurant pendant les heures de pointe indique son succès intarissable. Et pour cause, l’adresse produit une soupe Pho délicieuse.

Je vous laisse admirer ci-contre la composition du plat.  Plusieurs tranches de bœuf cuites et crues, deux boulettes faites maison, et la petite particularité du plat, les morceaux jaunes : des tripes de bœuf ! Vous pouvez bien sûr commander le plat sans ce dernier aliment, mais tentez une fois par curiosité, c’est très bon. Vous pouvez ensuite déguster la soupe telle qu’elle est, et ensuite ajouter du soja, de la menthe, du jus de citron, ou encore des piments (attention, ils sont particulièrement relevés). Notez que cette sauce noire qui apparait sur la photographie est une sauce de fruits de mer légèrement pimentée avec de l’huile épicée cantonaise.

 

Cependant, petit bémol que je tiens à préciser tout de suite : le service au Bambou n’est franchement pas terrible. Les serveurs sont parfois impolis, empêchant les clients de déguster leur plat tranquillement et lentement, pour garantir une rotation maximale de service. Le goût des plats n’en pâtit pourtant pas, ni le prix d’ailleurs. En 5 ans, le prix du Pho spécial n’a pas bougé d’une semelle, il est toujours à 9 euros pour le grand bol de soupe, et le restaurant ne fait pas dans la dentelle en terme de portions. Je n’ai jamais pu finir le bol moi-même alors que j’ai toujours grand appétit.

Je pense aussi qu’il faut mentionner leurs nems. Egalement faits maison, ils sont  croustillant, juteux et remplis d’ingrédients frais. Pour pousser plus loin vers le paradis, n’hésitez pas à emballer le nem avec une feuille de salade et puis le baigner dans la sauce à nems : un délice pour vos papilles. De plus, 4 pièces pour 6 euros,  c’est bon marché pour le quartier et la qualité du mets.

Le restaurant est enfin réputé pour son café spécial vietnamien, dont vous pouvez retrouver la photo au début de l’article. Sa particularité ? Un café filtre extrait au compte-gouttes, que vous pouvez  boire très frais et avec du lait concentré.

Le Bambou

70 Rue Baudricourt

75013 Paris

Metro : Olympiades / Tolbiac

Fernando Choi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *