Inkulture

Le succès du Festival d’Angoulême

En ce début d’année 2019, il y a un rendez-vous qui n’échappe pas aux amateurs de BD, celui où se retrouvent les collectionneurs et collectionneuses de dédicaces, celui où le tarif des hôtels en ville est presque égal à un voyage aller-retour par avion aux Bahamas, celui où passer deux heures et demie à faire la queue pour un coup de crayon est un deal plutôt intéressant, mais surtout un rendez-vous qui met sous les projecteurs le neuvième art et où l’on récompense les meilleurs bandes dessinées de l’année, et les dessinateurs et dessinatrices talentueux.ses j’ai nommé : le Festival International de BD d’Angoulême !

Il se déroule cette année du 24 au 27 janvier et accueille pour sa 46ème édition la dessinatrice Dominique Goblet en tant que présidente du jury, et à ses côtés pour récompenser les dessinateurs.rices l’actrice et dessinatrice Charlotte Le Bon, l’autrice Pénélope Bagieu, le libraire Jérôme Briot, mais aussi le délégué artistique de l’Orchestre de Paris Édouard Fouré Caul-Futy et le journaliste Augustin Trapenard. Zoom sur l’ADN du plus fréquenté des festivals de BD en Europe qui s’est construit en presque un demi-siècle une réputation qui aujourd’hui le précède.

Le décollage du festival

En 1972, à l’origine du festival,trois passionnés qui deviendront les fondateurs de ce festival: Francis Groux et Jean Markidian, conseillers municipaux à l’époque, et Claude Moliterni, scénariste. Ils mettent en place cette année là une exposition nommée « Dix millions d’images » qui remporte un franc succès, et Angoulême décide de développer un événement annuel qui prend la forme d’un festival sur un week-end durant lequel sera notamment récompensé d’un Grand Prix un auteur pour l’ensemble de son oeuvre dans le milieu de la bande dessinée. C’est donc en 1974 que le « Salon International de la bande dessinée » est créé. Il deviendra en 1996 « Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême ».

De prestigieux auteurs se joignent à sa première édition : Maurice Tillieux (Gil Jourdan) André Franquin (Gaston Lagaffe, entre autres, et récompensé du tout premier Grand Prix de la BD d’Angoulême), Harvey Kurtzman et Burne Hogarth (auteurs états-uniens de comics célèbres)  et une affiche du festival signée Hugo Pratt. L’année suivante en 1975, au vu de la popularité naissante du festival, de plus gros moyens sont mis en place pour qu’il se déroule dans de bonnes conditions : quatre lieux sont mis à sa disposition, une durée passant de deux à quatre jours de festival et une ouverture internationale puisque le Grand Prix est décerné à Will Eisner (auteur notamment de The Spirit, un justicier masqué). Le succès est au rendez-vous puisqu’environ dix mille visiteurs se pressent à Angoulême. C’est à partir de 1977 que la fréquentation augmente en flèche car Hergé, le grand maître de la BD franco-belge (70 ans révolus à l’époque), réalise l’affiche de l’année, soit la première en couleur, et préside le salon. Sa venue est très médiatisée et consacre le lieu : c’est à partir de ce jour que le festival devient une référence dans le domaine de la culture et de la bande dessinée.

Une archive de l’INA qui relate les premières éditions du festival : https://www.youtube.com/watch?v=i00AQezmB4E

S’en suivent alors des éditions de plus en plus médiatisées et fréquentées, et de nombreux Grand Prix célèbres parmi lesquels Jijé, Moebius, Tardi, Enki Bilal, Gotlib, Margerin, Juillard, Robert Crumb, Florence Cestac (première autrice couronnée, en 2000 !), Zep, Wolinski, Trondheim, Art Spiegelman ou encore Katsuhiro Otomo, tous récompensés pour leur talent.

Le festival aujourd’hui

En terme de fréquentation, l’événement attire aujourd’hui au bas mot 200 000 visiteurs sur un seul week-end, sans compter les journalistes, les auteurs et le staff. C’est presque une multiplication par six du nombre d’habitants de la ville sur quatre journées, autant dire une affluence conséquente pour une ville de cette taille ! Le festival occupe plus de 22 000 mètres carrés, investis par les éditeurs et leurs talents, les expositions, les animations et les rétrospectives en hommage à des auteurs. À côté de cela, plus de 200 tonnes de livres sont acheminés vers Angoulême pour être vendu. La petite ville se transforme le temps d’un week-end en véritable lieu de culte de la BD (et de vente a fortiori). C’est plusieurs centaines d’auteurs et d’autrices qui se retrouvent concentrés dans la cité angoumoisine. Casterman, Delcourt, Glénat, Dupuis, Gallimard BD, Dargaud et des dizaines d’autres maisons d’éditions y enverront leurs talents pour célébrer ensemble l’art de la BD qui rapporte chaque année plus de 500 millions d’euros aux éditeurs.

A côté du Grand Prix récompensant l’Oeuvre entière d’un auteur, le jury est chargé de remettre 8 prix divers (appelés les Fauves) allant de « album révélation de l’année » à « prix du meilleur album » en passant par « prix jeunesse » par exemple. Cette année, on compte 45 titres en lice pour l’album de l’année parmi lesquels par exemple L’Arabe du Futur 4 de Riad Sattouf, ou Spirou : L’Espoir malgré tout d’Émile Bravo, en compétition avec des titres pas toujours très médiatisés puisque l’objectif du festival est aussi de mettre en lumière des ouvrages et des auteurs peu reconnus.

Grâce à son influence, sa notoriété et sa reconnaissance, une chose est sûre, le festival d’Angoulême est devenu une véritable institution et a encore de belles années devant lui.

Sitographie :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_d’Angoul%C3%AAme_2019

http://www.bdangouleme.com/

L’Historique téléchargeable du festival d’Angoulême sur le site officiel.

https://www.linternaute.com/sortir/guide-des-loisirs/1355986-festival-d-angouleme-batman-manara-corben-expos-a-ne-pas-manquer/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente/angouleme/edition-2018-du-fibd-quelques-chiffres-1406513.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_international_de_la_bande_dessin%C3%A9e_d%27Angoul%C3%AAme

https://www.lemonde.fr/bande-dessinee/article/2018/01/24/portrait-en-chiffres-de-la-bd-et-de-ses-lecteurs-rices-en-france_5246452_4420272.html

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/france-ne-festival-bd-angouleme-5195/

https://www.histoire-image.org/fr/etudes/angouleme-festival-bande-dessinee

http://www.lefigaro.fr/bd/2013/01/14/03014-20130114ARTFIG00618-angouleme-quand-herge-adoube-le-festival-de-bd.php

https://www.actuabd.com/Angouleme-2019-Regard-sur-la-Competition-Officielle

 

Nathan Solda

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *